Dents de sagesse

Les dents de sagesse, aussi appelée 3e molaire, sont les dents les plus éloignées dans la bouche. Elles sont de différentes formes et tailles. Elles sont connues pour les complications qu’elles peuvent occasionner.

Les dents de sagesse sont les dernières dents à sortir. Bien souvent, la bouche n’offre pas suffisamment d’espace pour leur développement offrant 4 situations possibles :

  • Elles poussent normalement avec l’espace dont elles ont besoin = n’occasionne aucune complication.
  • Elles sont inexistantes. Chose de plus en plus fréquente due à notre mode de vie et à notre alimentation, certaines personnes naissent sans jamais développer de dents de sagesse = n’occasionne aucune complication.
  • Les dents butent sur la 2e molaire et restent coincées sous la gencive = occasionne des complications.
  • Les dents poussent en angle dans des trajectoires anormales = occasionne des complications.

Pourquoi enlever les dents de sagesse ?

Chez Clinique dentaire Deslauriers, les clients font le plus souvent appel à nous pour les situations qui occasionnent des complications. Ils utilisent nos services pour résoudre un problème où pour prévenir les complications futures. Voici une liste des complications menant à l’extraction des dents de sagesse.

  • Pour permettre l’alignement des autres dents (dans un traitement orthodontique par exemple).
  • Si les dents sont semi-incluses et qu’elles sont difficilement accessibles, elles peuvent occasionner des problèmes d’hygiène comme des caries.
  • Les dents de sagesse qui ont poussé en angle peuvent endommager les dents qu’elles côtoient.
  • Les dents incluses augmentent les risques de développer des kystes et peuvent causer des maladies de la gencive et de l’os.
  • Les dents de sagesse peuvent occasionner de la douleur.
  • Lorsqu’elles poussent, les dents de sagesse peuvent contribuer au déplacement des autres dents.

La procédure pour l’extraction des dents de sagesse

Une fois la décision d’extraire les dents prise, le dentiste procède à une radiologie pour voir la position des dents. La procédure d’extraction peut être influencée par l’inclinaison de la dent, son degré d’inclusion et sa proximité avec le nerf. Ces informations détermineront s’il s’agit d’une extraction simple ou d’une extraction complexe.

Extraction simple : Elle se déroule essentiellement comme toute autre extraction de dents.

Extraction complexe : Le chirurgien-dentiste doit inciser la gencive, tailler l’os de la mâchoire et libérer la dent. Il referme le tout avec des points de suture par la suite.

Les types d’anesthésie

Il existe différents types d’anesthésie pour l’opération qui sont à la discrétion du patient. Elles sont choisies en fonction de l’état de santé, de l’importance de la chirurgie et de l’appréhension du patient face à l’extraction. Il est possible d’avoir une anesthésie locale ou une anesthésie générale pour la durée des procédures.

 

Contactez votre spécialiste en soins dentaire, il s’assurera de trouver la procédure adaptée à votre situation et discutera des différentes options d’anesthésies qui s’offrent à vous.